Vivre dans une Cellule

la-cellule_500x500

Habillée de cette longue robe blanche
Je découvre que cet habit me colle à la Peau
Dans ces moments ou ma Conscience s’échappe à sa Liberté pure
Je flotte au dessus des marches
Descendant
Allant à cette Rencontre
Le Démon de son nom
Attend patiemment sans nul bruit
Seul dans sa cellule
Je m’aventure et plonge mon regard à l’intérieur des cellules les unes plus bruyantes que les autres
Mais Toi
Par ce Silence lourd et pesant
S’inscrivant entièrement en mon Etre
Je viens à Toi et entends ton appel profond
Lorsque je peux entendre la clé pénétrer la serrure de ton isoloir
J’active la partie la plus Lumineuse de mon Ame et proclame l’Amour en Toi
Démon de ton nom
Je découvre une Ombre noire, floue, sans visage ni expression
Je comprends alors
À quel point tu es dévasté
Imprégné
Dans ce réel besoin d’Evasion
Tu me blesses, me percutes et m’agressesLes larmes ne demandent qu’à couler
Je t’apprivoise à travers une Danse gracieuse et pleine d’Amour
M’agenouillant et présentant mon Ame à la tienne
Je t’observe et me relève
En t’enlaçant je ressens mes propres bras me recouvrir
Et la
Je te découvre prenant ta forme Humaine
Restant dans le floue absolu
Tes bras se forment et habillent ton corps naissant
Sous mes yeux emplis d’émotion
Je t’accompagne en haut des marches
La Découverte de ton extérieur
Explorant avec un sentiment de Libération
Tu fais défiler sous mon regard les images de tes pensées
Je me visualise sur une plage
La fraîcheur se ressent dans le mouvement de mes cheveux
Je peuxsentir ma vie en cette scène
Percevant ce cirque immense- nous l’appellerons le cirque de la vie à cet instant
Je contemple ce bébé face à moi en comprenant qu’il s’agit alors
Du miens
Les images s’enchaînent se déchaînent à une vitesse devenant accélérée
Je ne peux déceler ce courant d’informations
Mais je Te Vois
Je Vous retrouve
Tous
Vieillis et Merveilleux
Sur ce Chemin provenant de Loin
Le Miens

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»