Être ou ne pas Être

dc7f2d50c244c151aa2d369488a1e06f

C’est à travers l’écriture que je choisis de me présenter à vous et de vous laisser entrevoir les traits les plus saillants de ma personnalité.
Il me faut pour cela, définir une plume authentique et à l’écoute de qui je suis.

Tout d’abord, je dirai que l’ouverture d’esprit est le trait de caractère me correspondant le mieux. J’aime appréhender le monde sous différents angles, et différentes opinions. Je découvre avec tant d’émerveillement la diversité en chacun, et en chaque élément de notre Terre. Cela me permet au quotidien d’élargir mes connaissances.
Déjà enfant, je ressentais cette curiosité envers l’Humain et la Nature.
J’ai découvert sur mon Chemin personnel, une très grande sensibilité – au départ, se nichant en mon intérieur puis se réveillant et s’affirmant avec plus de confiance en Moi. Aujourd’hui, j’avance main dans la main avec celle-ci, m’ouvrant chaque jour de nouvelles possibilités.
Il m’a néanmoins fallu quelques années de véritable introspection pour la percevoir avant tout comme une force et non une faiblesse. Je perçois en moi cette acuité, notamment pour les sens. Cela peut parfois être déroutant mais aussi, m’offrir une grande satisfaction.
Et en cela, je peux assurer vivre mes expériences pleinement.

Je suis une personne à la fois intuitive et rêveuse, mais en ayant des objectifs bien précis, les rêves que j’ai en tête se réalisent. J’apprécie traduire ces pensées au travers de récits ou poésies. Cela est pour moi, un pur moment d’évasion – où mes maux peuvent s’envoler, laissant place à de libres mots. L’expression corporelle et la danse sont également deux arts qui me passionnent et m’accompagnent dans cette découverte de ma personne et celle du Monde. La Danse, est devenue un réel exutoire pour faire face à de douloureuses expériences. J’apporte une grande importance, autant à la musique qu’au silence. Néanmoins, je ne pourrais me définir dans un style musical particulier – je dirais simplement que j’écoute les musiques qui résonnent en moi plus fortement.
Je souhaite très souvent entrer dans un apprentissage, seule ou accompagnée, dans les domaines de l’art, du développement personnel et du spirituel.
De part mes expériences personnelles et professionnelles, j’ai alors pu développer mon empathie ; un réel pilier des rapports humains, à mes yeux.
Actuellement, j’éprouve beaucoup de plaisir et un sentiment d’utilité à travers mon emploi d’auxiliaire de Vie à domicile mais je suis à la recherche d’une relation différente à l’autre – me permettant d’allier le côté artistique, thérapeutique et développement personnel.

De nature assez déterminée, je ne crains pas les obstacles; et pour moi, chaque problème apparaît comme un nouveau défi. Je ressens fréquemment le besoin et l’envie d’apporter mon aide à mes proches.
Pour autant, je peux avoir un regard très exigent envers eux et essentiellement envers moi-même. Mon côté observateur me permet de percevoir plutôt aisément les richesses et blocages en chacun. Mon entourage me reproche alors fréquemment mon manque de patience et un certain entrain à enclencher les choses.
J’associais l’organisation telle ma bête noire étant plus jeune; j’apprends désormais, avec plus de maturité et de conscience à la développer.
Mes patients apprécient mon dynamisme et ma douceur, mais me taquinent parfois pour mon côté « tête en l’air ».
Je privilégie de mon côté, les relations humaines basées sur le cœur et l’authenticité. On peut me reprocher d’être détachée du monde matériel et financier.
Je dirais qu’à travers certaines expériences personnelles, j’ai su m’adapter à différentes situations et m’éloigner de l’égo en faisant appel à des aides extérieures. Je n’éprouve aucune difficulté à évoquer mes faiblesses et à demander de l’aide à autrui.
Pendant longtemps, il m’a été difficile de m’aimer pour ce que j’étais et ce que l’on pouvait percevoir de moi. C’est alors que j’ai décidé de me détacher du regard de l’autre. J’ai oublié l’apparence de mon corps pour enfin, mieux le rencontrer et le découvrir.
J’entendais à répétition et encore aujourd’hui, que je n’appartenais à aucune case et que j’avais ce profil atypique visible. Je le percevais alors, tel un véritable handicap m’éloignant de mes proches et de la société. Aujourd’hui, j’éprouve un bien-être à pouvoir m’affirmer au travers de mes différences, et j’apprends doucement à m’aimer ainsi.
J’ai une certaine assurance dans des situations me permettant alors de camoufler une grande timidité. Enfin, ma franchise n’est pas toujours acceptée de tous ; j’essaie avec les années de choisir mes mots avec plus de délicatesse afin d’en contrôler leur portée.

Je me fixe comme principal objectif d’être présente pour les gens qui me sont chers car c’est véritablement grâce à eux que je me construis progressivement.

Le Chemin de la découverte de Soi nous semble souvent long et la Vie nous amène régulièrement au bord du précipice afin d’y trouver notre réelle identité. Aujourd’hui, en regardant cet Océan à perte de Vue, j’espère que vous pourrait croiser le reflet de ma personnalité.

 

Commentaires:

Laisser un commentaire


»